Autopergamene

Accueil Retour à En averse d'encre

Digne

Je reviens de mon court séjour chez Saniss, pendant que j’étais là-bas lui et moi en avons profité pour aller se balader sur sa colline à lui, rapport à ma randonnée de la dernière fois.
J’ai pris pas mal de photographies, peut-être moins maladroitement que la dernière fois. Je commence « un peu » mieux à comprendre mon appareil et ça me permet d’aboutir à un résultat — à des photographies qui approchent pour la plupart de ce que je voulais qu’elles soient, sans retouches.

C’est ça la voie dans laquelle je voudrais aller maintenant ; parce que j’étais à la fois lassé de mon ancienne manière de faire et de la manière qu’avaient les gens de traiter cette manière de faire. En fait j’en étais arrivé à un stade où je ne prenais plus de photographies, pas parce que je n’aimais pas ça, mais parce que j’en avais marre de ce que les autres en diraient.




















Je sais c’est stupide.
Enfin voilà ces photographies-là. La plupart ne sont pas retouchées ou de manière si légère que vous ne feriez pas la différence ; quelques unes le sont un peu plus mais ça n’a pas d’importance dans la limite où je ne fonctionne plus de la même manière et le mot « retouche » n’a plus la même valeur ni le même poids.
Je ne sais pas, je ne me sens pas illégitime à le faire et si vous pensez que je ne devrais pas honnêtement je m’en fous un peu. J’en ai eu assez longtemps marre de ne pas pouvoir aimer ce que je faisais ; pour une fois j’ai pris du plaisir à faire mes photos de randonnée, qu’on me laisse au moins ça.

Publié le : 02/28/09
Accueil Retour à En averse d'encre