Autopergamene

Accueil Retour à En averse d'encre

Les Choses Mortes VIII - La Page Blanche

Il y a quelques temps on m’a envoyé deux lieux à visiter par email, et comme j’ai trouvé l’initiative vraiment exceptionnelle je me devais d’aller voir sur place. Même si en ce moment j’ai encore deux autres endroits sous le coude à visiter, j’ai souvent de longues périodes de vide donc n’hésitez pas à m’envoyer par email si vous connaissez des lieux dans le sud qui pourraient me plaire.
Celui-ci en particulier est une maison dont la construction a été interrompue, perdue dans les hauteurs de Villefranche (et quand je dis perdue c’est véritablement perdue). C’était une série plus dure que les autres, et je doute un peu du résultat final. Une maison en construction c’est toujours cette certaine omniprésence de gris ciment drapant des poignées de pièces en devenir. Ni meuble, ni papier-peint; ni rien. Un canvas qui pouvait devenir ce que je voulais — c’était un défi au sens où si je voulais faire ce que je fais d’habitude il fallait être très imaginatif pour trouver des choses à montrer ou à raconter.
Ce monochrome de gris qui m’a été imposé je l’ai détourné - peut-être à tort - en jouant beaucoup plus sur les variations de couleurs que sur d’autres séries. Parfois par jeu esthétique et souvent pour mieux faire ressortir ce que je voyais à ce moment-là. Ma hantise en fait en photographie c’est toujours l’incompris : étant donné qu’il m’arrive tout le temps de voir des choses qui ne me semblent évidentes qu’à moi, j’ai toujours peur de ne pas arriver à les cerner. Je suis le genre de personnes qui voit des peintures épiques dans les arabesques du marbre, et faire transparaître ce genre de visions par simples cadrage et réglages, c’est toujours un challenge en soi.

01
02
03
04 - La Vénus d'Ille
La Vénus d’Ille
05
06 - Natalités
Natalités
07
08 - Suspiria
Suspiria
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22

Publié le : 02/26/12
Accueil Retour à En averse d'encre